Projet d’extension du CDFAS (EAUBONNE)

Projet d’extension du CDFAS (EAUBONNE)

Vous trouverez ci-dessous différentes informations et compte-rendus sur le projet d’extension du CDFAS.

Par ailleurs, des réflexions sont toujours en cours pour les aménagements dans le quartier Sud (voir également le sujet sur le projet d’école Sud). Vos propositions et avis sont bienvenues : par email à info@bienvivre-ermonteaubonne.org OU directement via la zone de commentaires ci-dessous (commentaires publiques).

 

Réunion publique du 23/09/2019

publié le 17/01/2020

Présents:

  • Madame CHRISTIN, Vice-présidente du Conseil départemental déléguée au Sport, à la Jeunesse et aux Associations et Présidente du CDFAS
  • Monsieur ZUMAGLIA, Directeur du CDFAS
  • Madame ROUSSEL, Direction de la gestion patrimoniale
  • Monsieur DUBLINEAU, Maire d’Eaubonne
  • Madame Aurore JACOB, Conseillère départementale

Cette réunion a eu pour objet de partager avec l’ensemble des personnes présentes le projet d’extension du CDFAS.

Présentation du CDFAS :

  • Accompagnement sportif de haut niveau (100-120 mineurs hébergés en sport étude du lundi au vendredi, toute l’année)
  • Mise à disposition d’infrastructures pour des formations/stages avec un ensemble de services en un seul lieu (hébergement, restauration, structures pour entrainements, installations, physiothérapie, terrain de foot, parquet le plus grand de France…)
  • Location des infrastructures pour évènements, séminaires d’entreprise et Team building
  • Meilleur accompagnement des sportifs de haut niveau, Formation des jeunes au haut niveau
  • Mise à disposition du site pour shootings photos et tournages
  • 38 personnes travaillent au CDFAS

Objectifs de l’extension :

  • Remise à niveau (les standards d’accueil ont évolué depuis 25 ans) à rénovation (soit reconstruire, soit réhabiliter l’existant), Construction d’un nouveau bâtiment Hébergement et Restauration, Réhabilitation du bâtiment actuel en vue de respecter les nouvelles normes environnementales et mieux intégrer le complexe dans le quartier
  • Nouvel espace de stationnement de 120 places
  • Création de nouveaux espaces : les salles de formation sont globalement trop petites et ne répondent plus aux besoins du marché
  • Besoin de nouveaux espaces de récupération (massage, ostéopathie, sauna/jacuzzis…)
  • Base arrière pour de grands évènements à modernisation (sans nouveau terrain), amélioration du confort et des standards d’accueil mais pas d’accroissement significatif de circulation
  • Restauration : passer de 200 à 300/400 couverts pour que les intervenants puissent manger sur place, mais aussi apporter une offre de restauration aux entreprises de 50 salariés le midi en semaine

 

Calendrier du projet :

 

Discussions :

Les riverains ont manifesté leur inquiétude par rapport aux problématiques déjà existantes de flux de circulation et de stationnement dans ce quartier très enclavé. Les riverains craignent que ce projet, dont les habitants ne bénéficient pas directement, n’amplifie ces problèmes et demandent que des solutions soient trouvées.

Environ 80 manifestations par an ont lieu au CDFAS, dont certaines concentrent 3100 visiteurs sur 3 jours. Les visiteurs stationnent dans les rues adjacentes et privées, ainsi que sur les trottoirs et ce flux ne peut être absorbé par les 120 places de parking. Il est proposé de mettre plus de barrières anti-stationnement pour les trottoirs.

L’assemblée demande qu’une étude soit réalisée afin de faciliter l’accès des autobus au CDFAS sans nuire au voisinage :

  • De nombreux riverains présents étaient en faveur de la création d’une sortie sur le BIP (boulevard intercommunal du parisis), accès qui pourrait être utilisé tant pour les autobus que les véhicules et camions de la zone industrielle, ceci afin de limiter le flux de bus et de camions vers la gare d’Ermont-Eaubonne.
  • Les riverains ont également mentionné l’éventualité d’une entrée par le BIP pour accéder directement aux parkings du CDFAS en vue de désengorger le quartier et de ne plus saturer le stationnement lors des évènements.
  • En outre, le stade Hidalgo (territoire de Sannois/Saint-Gratien) bénéficierait déjà d’un accès pour bus, il s’agirait donc de mettre en commun des moyens d’accès. Selon les représentants du CDFAS, les bus ne peuvent toutefois pas faire demi-tour (à voir en fonction des créneaux horaires)

Le département mentionne que des aménagements/accès par le BIP ne peuvent être envisagés pour le moment (pas d’actualité avant 10 ou 20 ans) et que cela nécessiterait de rogner sur les installations déjà présentes (côté BIP ou déplacer les infrastructures…).

Un riverain mentionne que le CDFAS a été implanté sur une zone enclavée alors que les voiries n’étaient pas adaptées, avec une zone industrielle avec passage de camions et de petites rues. Cette mauvaise conception continue d’être endurée par les habitants sans proposition de solution.

Par ailleurs, avant, la rue des Bussys était interdite aux véhicules de plus de 3,5T mais cette interdiction a disparu et cela aurait un impact sur la structure de maisons avec les problèmes de portance du sol.

Selon certaines informations, le raccordement des eaux usées du CDFAS ne serait pas aux normes (curages récurrents nécessaires pour évacuer les eaux usées…). Cette information doit être vérifiée.

Monsieur ZUMAGLIA a également profité de la réunion pour informer l’assemblée que l’accueil de coloques d’écoles Sciences Politiques ne serait pas renouvelé en raisons des débordements qui ont eu lieu lors du rassemblement au cours de l’été 2018.

Une prochaine réunion publique devrait être planifiée au cours du 1er semestre 2020 en vue de tenir les résidents informés de l’avancée du projet.

 

Réunion du 01/02/2019

publié le 20/06/2019

A la demande de notre association, nous avons été invités à une réunion sur ce sujet le 1er février 2019.

Etaient présents :

Madame CHRISTIN, Vice-présidente du Conseil départemental et Présidente du CDFAS

Monsieur DUBLINEAU, Maire d’Eaubonne

Monsieur ZUMAGLIA, Directeur du CDFAS

Madame WACHE, Adjointe Directrice de la Gestion du Patrimoine

Monsieur HERBET, Directeur de la Mission sport

Madame KARL : DGA Pole développement

Association « Bien vivre dans le quartier de la gare d’Ermont-Eaubonne » représentée par : Delphine HALIE, Anne PHOMMALY, Gaëlle PILZ

 

Cette réunion avait comme objectif d’obtenir des informations sur le projet d’extension du CDFAS.

Le site est actuellement utilisé dans le cadre de différents évènements : manifestations de clubs sportifs, centre de formation avec possibilité d’internat, Académie sportive, Centre d’entrainement de sportifs de haut niveau français et/ou étrangers.

Capacité : environ 800 personnes/jour et ’environ 200 lits.

A date environ 80 événements se déroulent au CDFAS : compétitions, manifestions de clubs et scolaires.

 

Actuellement toutes les demandes d’accueil ne peuvent être honorées par manque de capacité.

 

Le projet d’extension concerne :

1. La réalisation d’un espace d’hébergement prévu à la place d’actuels courts de tennis (espace en jaune dans le plan ci-dessous).

L’association mentionne les points suivants :

  • nécessité de privilégier une hauteur de bâtiment en harmonie avec le quartier,
  • prise en compte des lieux de stockage des déchets générés par le restaurant afin de faciliter leur enlèvement et éviter les nuisibles pour les habitations à proximité.

2. La réalisation d’un parking pour voitures : environ 120 places de stationnement (projet représenté en bleu dans la photo ci-dessous).

Ce futur parking a pour vocation de désengorger le quartier de l’afflux de voitures stationnées dans les rues lors de manifestations au CDFAS mais aussi de permettre le stationnement en semaine des intervenants.

Ce parking ne serait pas ouvert aux résidents du quartier et devra probablement être sécurisé (accès limité par badge pour éviter le stationnement sauvage). En outre, le CDFAS a besoin de pouvoir contrôler les entrées et sorties sur site pour des raisons de sécurité.

L’association a mentionné les points suivants :

  • maintien d’un cadre de vie vert et arboré (en accord avec les aspirations de la Mairie d’Eaubonne pour renforcer la place de la nature en ville comme mentionné dans le magazine de la ville d’Eaubonne n°240),
    • le CDFAS et le Département avaient envisagé un parking de type Evergreen arboré avec stop voitures pour protéger les clôtures des pavillons mitoyens (mais cette solution est toujours à l’étude),
  • préserver les pavillons mitoyens de la pollution atmosphérique et sonore des bus
    • Le CDFAS et le Département envisagent de faire stationner les bus à proximité de l’entrée principale du CDFAS. La réalisation du parking (en bleu) ne serait donc à priori pas destiné au stationnement des bus.
  • nécessité de prendre en compte les projets en cours dans le quartier, quant à l’impact potentiel sur la circulation et le stationnement (construction de la nouvelle école au bout de la rue Blanche Rose)

 

Au moment de cette réunion, les plans pour l’extension du CDFAS n’étaient pas encore définis. A la fin de la réunion, il a été convenu de fixer une nouvelle date de rencontre lorsque les plans et propositions pour ce projet seront plus concrets.

 

Les membres de l’Association remercient vivement les intervenants pour avoir accepté ce moment d’échange et porté attention aux interrogations et craintes des résidents du quartier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *