Réunion du 17/04/2019 sur le projet d’école rue des Bussys et l’aménagement du quartier Sud (EAUBONNE)

Réunion du 17/04/2019 sur le projet d’école rue des Bussys et l’aménagement du quartier Sud (EAUBONNE)

Au cours de cette réunion, la mairie nous a présenté ainsi qu’aux associations présentes (Association du Quartier de l’Alliance; Association des Riverains rues Burgué & Chopin; Représentants de parents d’élèves de l’école Rabelais ; Associations de parents d’élèves de l’école Paul Bert : CPEA et FCPE ; Conseil de Quartier Paul Bert) le visuel externe, le calendrier et les mises à jour du projet.

Le permis de construire, qui avait été déposé fin décembre 2018, a été délivré le 8 avril 2019.

L’échéancier prévisionnel serait le suivant :

  • Les entreprises intervenantes doivent être retenues avant la fin 2019.
  • La démolition démarrerait au premier trimestre 2020
  • le terrassement et gros œuvre se ferait à partir de Mars 2020
  • La livraison serait prévue pour Décembre 2021
  • L’installation du mobilier se ferait durant le 1er semestre 2022

Au total, le chantier devrait durer 20 mois. L’ouverture de l’école serait donc finalement prévue pour Septembre 2022.

La mairie a également présenté le projet de dispositif de géothermie sur sonde. Il a notamment été conseillé à la Mairie des sondes qui ne requièrent pas un entretien trop élevé. Des tests sont encore en cours pour savoir s’il est possible de faire la géothermie sur le sol.

En ce qui concerne la préservation de la flore, la Mairie a identifié des arbres qui pouvaient être conservés : 3 sur le parvis et quelques autres dans les cours d’école. Des plantes grimpantes et massifs végétalisés sont également envisagés.

 

Concernant les problèmes de circulation et de stationnement, la Mairie a également présenté les études de comptage réalisées du 4 au 19 février 2019 sur la rue des Bussys, juste avant la sortie de la rue Coudert. L’étude révèle :

  • une moyenne de 2096 véhicules par jour en semaine, dont environ 40 poids lourds (en journée : 1987 véhicules en moyenne dont 39 poids lourds ; la nuit : une moyenne de 109 véhicules dont 1 poids lourds), représentant un débit moyen de 87 véhicules par heure.
  • en semaine : 2287 véhicules en moyenne dont 49 poids lourds
  • les samedis : 1837 véhicules en moyenne dont 16 poids lourds
  • les dimanches/jours fériés : 1332 véhicules en moyenne

Parmi les propositions et axes de réflexion de la Mairie :

  • la rue Coudert pourrait être mise en double sens. Il est noté que cette rue qui est actuellement en sens unique, ne dispose pas de trottoirs sur une partie de la rue.
  • une piste cyclable pourrait être aménagée le long de la rue des Bussys mais cela nécessiterait de supprimer 11 places de parking devant les entreprises (zone industrielle), ainsi que les places de parking sur la partie de la rue en sens unique. En effet, compte tenu de la largeur de la rue, il est nécessaire de faire un choix entre ces places de stationnement et les aménagements pour favoriser les modes de circulation douce. Il est toutefois noté que certains riverains de la rue des Bussys utilisent ces places mais selon la Mairie, beaucoup de voitures pourraient rentrer dans les propriétés.

Ont également été présentés, au cours de cette réunion, les propositions et axes de réflexion que notre association (avec l’aide et les retours de quelques-uns de nos adhérents que nous remercions) avait soumis à la Mairie:

  • l’idée de fermer, sur une courte durée, l’entrée de la rue des Bussys juste après la rue Fiévet (par exemple entre 8h15 et 8h35) consistait à éviter les blocages et stationnements en double file de parents venant déposer leurs enfants. Les parents seraient invités à se garer en amont de la rue, de préférence sur le parking de la piscine. Cette idée était globalement rejetée lors de cette réunion : même sur une courte durée de 15 à 20 min, une fermeture serait trop contraignante pour les riverains (notamment de la rue des Bouquinvilles), qui ne pourraient plus passer par la gare et seraient obligés de sortir par Saint-Gratien avec le trafic déjà existant sur le rond-point pour rejoindre le BIP.
  • si la rue n’est pas fermé, prévoir un agent assermenté (notamment pendant les heures d’entrée et de sortie d’école) et un feu pour la traversée des piétons
  • prévoir un ralentisseur devant l’école
  • mettre également en sens unique la partie de la rue des Bussys qui se trouve entre la rue Louis Fiévet et la rue Blanche Rose
  • proposer au Département de prendre une bande du terrain destiné à devenir un parking pour le CDFAS afin d’« Ouvrir » le quartier Sud à d’autres modes de circulation doux. Ici uniquement ouverture pour les cyclistes et piétons, par exemple un chemin/piste cyclable pourrait longer le ru jusqu’à la piste cyclable existante sur le Boulevard de l’Entente :
  • changer le sens de circulation de la rue des Bussys : cela permettrait notamment d’éviter la circulation des poids lourds devant l’école mais ces poids lourds et le trafic se répercuterait probablement sur la rue des Bouquinvilles

  • dans l’idéal, permettre l’accès en vélo de façon plus sécurisée entre les quartiers des Bussys et de l’Alliance. Voir par exemple sur schema ci-dessous:

 

Les associations présentes ont également soulevé que l’aménagement d’une entrée directe sur le BIP (sans avoir à passer par le rond-point proche du Champ de Course) permettrait aux camions de la zone industrielle (mais aussi aux Cars du CDFAS) de sortir de ce quartier très enclavé vers Saint-Gratien et d’accéder directement au BIP.

Les associations ont également interrogé la mairie sur le point du budget rejeté lors du 2nd conseil municipal et sur son éventuel impact sur le projet d’école rue des Bussys. Selon la Mairie, le budget avait déjà été voté en Mars 2018 et ce rejet n’impacte pas 4 projets avec autorisations de programmes (dont celui de l’école des Bussys). Les financements devraient être automatiquement attribués.

 

Bien que l’ambiance de cette réunion soit moins tendue que les réunions précédentes sur ce sujet, des problèmes demeurent, comme par exemple le gymnase de type B, le centre de loisirs, le statut de la rue Burgué et l’association ARBC a mentionné son intention de faire un recours contre ce projet. La Mairie a quant à elle mentionné sa volonté de trouver une solution (fermeture de la rue Burgué ou statut avec portion en indivision…) mais, selon l’ARBC, ces négociations doivent être annexées au permis de construire, or, celui-ci a été délivré.

 

Les réflexions sont toujours en cours pour les aménagements dans le quartier Sud. Vos propositions, idées et avis sont vivement souhaités : par email à info@bienvivre-ermonteaubonne.org OU directement via la zone de commentaires ci-dessous (commentaires publiques). Nous vous en remercions!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *